Histoire d’une photo : V comme Vincennes

Aujourd’hui j’ai décidé de vous raconter l’histoire d’une image. Il peut y avoir des anecdotes amusantes au moment de la prise de vue, qui ont parfois une influence sur le résultat final.

Depuis la rentrée, j’ai troqué ma voiture contre un Pass Navigo. Besoin de faire un peu d’exercice, et puis je me suis dit que cela serait une bonne opportunité de faire quelques clichés en chemin. Marcher est un meilleur moyen d’exercer son œil que de prendre le volant. C’est également plus pratique pour prendre des photos !

Comme tous les soirs, en laissant passer un RER qui n’allait pas dans la bonne direction, je me suis rendu compte que la forme géométrique des deux wagons côte à côte formait la lettre « V ». Etant à la station Vincennes, ce fut une heureuse coïncidence pour une prise de vue que je trouvais déjà très graphique.

J’ai alors fait quelques prises de vues, mais en rentrant à la maison, je me suis rendu compte que le passant qui apparaissait entre les wagons n’était autre qu’un de mes collègues ! J’ai trouvé ça très amusant, mais ça m’ennuyait de publier la photo, d’autant qu’à la regarder de plus près, je n’en était pas totalement satisfait. Le cadrage était perfectible et la posture de mon sujet du jour n’était pas terrible (je n’ai pas engueulé mon collègue le lendemain pour autant).

Qu’importe, je suis repassé le lendemain, et ayant déjà précisément en tête la photo que je voulais faire, je me suis positionné au bon endroit, j’ai ajusté mes réglages et j’ai déclenché plusieurs fois pour être sûr d’avoir une bonne prise. J’ai choisi une vitesse d’obturation basse (1/20) pour ne pas monter trop haut dans les ISO, mais également pour flouter un peu le mouvement du passant.

V comme Vincennes

Seul petit ajustement « post prise de vue » : En regardant la photo sur mon écran, j’ai choisi un format carré pour faire ressortir le côté géométrique de la scène.

Et voilà l’histoire d’une prise de vue « en deux temps » (et presque trois mouvements) 🙂

Facebooktwittermail

12 commentaires sur “Histoire d’une photo : V comme Vincennes

    • 16 décembre 2015 at 14 h 16 min
      Permalink

      Merci Thomas ! Il y a des photos auxquelles nous sommes attachés, non pas parce qu’elles sont réussies techniquement, mais parce qu’elles nous rappellent un souvenir ou une émotion que nous avons ressentie ce jour là.
      J’aime bien ce genre de photos 😉

      Reply
  • 21 décembre 2015 at 21 h 38 min
    Permalink

    Tu fais bien de prendre le monde souterrain pour à l’occasion croquer quelques clichés. Une belle opportunité effectivement que ces wagons (les miens sont droits).
    De nombreuses stations se prêtent bien à des photos graphiques.
    Hormis la lumière à gérer au mieux il y a beaucoup à faire assez facilement.

    Reply
    • 28 décembre 2015 at 11 h 23 min
      Permalink

      Merci Amor. J’adore prendre des photos dans le métro, c’est effectivement un lieu très inspirant, où l’on peut facilement trouver des compositions graphiques, et qui reflète bien le quotidien des citadins.

      Reply
  • 4 janvier 2016 at 20 h 04 min
    Permalink

    Super sympa la photo ! Très inspirant 🙂
    Content de découvrir ton travail

    Reply
    • 4 janvier 2016 at 22 h 34 min
      Permalink

      Bonjour Quentin, bienvenue et merci pour ton commentaire, ça fait très plaisir 😉 !

      Reply
  • 6 janvier 2016 at 13 h 22 min
    Permalink

    Sympa comme photo! Et c’est bien d’avoir le cheminement derrière…on voit que c’est à la fois le fruit du hasard, mais aussi de la réflexion et de la préparation

    Reply
    • 6 janvier 2016 at 14 h 07 min
      Permalink

      Merci Donlope 🙂 !

      Reply
  • 7 janvier 2016 at 12 h 34 min
    Permalink

    Très sympa, cette histoire. Et la photo est réussie!

    Reply
    • 7 janvier 2016 at 21 h 14 min
      Permalink

      Bienvenue et merci Anne 😉

      Reply
  • 2 février 2016 at 11 h 39 min
    Permalink

    Encore un très beau cliché où l’on voit, comme j’ai déjà pu l’entendre, « qu’avec les appareils maintenant, suffit d’appuyer sur le bouton »…
    Outre la composition, le N&B est à nouveau très réussi. Bien joué !

    Reply
    • 2 février 2016 at 12 h 04 min
      Permalink

      Cédric, merci beaucoup pour ton retour. Heureusement que les automatismes ne font pas tout, si un jour ça arrive, j’arrêterai la photo !

      Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *