Un weekend si spécial

Tout juste rentré de vacances, je prends des nouvelles de mon exposition qui se termine, et je repense déjà au vernissage, à ces souvenirs précieux qui resteront dans ma mémoire. 

J’avais, lors de ce court séjour, emmené mon Ricoh GR pour voyager léger, immortaliser l’instant, et je me suis amusé à faire quelques clichés que je partage aujourd’hui.

C’est un peu inhabituel de montrer ce que je photographie « à côté » de la photo de rue à proprement parler. Je fais beaucoup de photos en dehors, un « travail » que je ne montre pas forcément sur les réseaux sociaux. Mais 2017 est une année où j’ai essayé pas mal de choses, et j’ai un peu fonctionné à l’instinct sur certains clichés. Ceux qui me connaissent savent que je planche notamment sur une série familiale, pour laquelle les contours ne sont pas complètement définis.

Lors de ce weekend dans les Landes, il s’agissait de garder en mémoire l’aboutissement d’un projet qui allait me permettre de vivre une première expérience unique. Mais avant tous ces moments plus animés, je crois que j’ai surtout eu envie de représenter le calme qui régnait un ou deux jours avant. Le plaisir de retrouver la nature, la famille, le silence, et de profiter de ces instants.

Facebooktwittermail

6 commentaires sur “Un weekend si spécial

  • 8 septembre 2017 at 20 h 54 min
    Permalink

    Salut Alexandre.
    Je trouve la première photo magnifique.
    Bravo.

    Reply
    • 22 octobre 2017 at 21 h 37 min
      Permalink

      Merci Pierre !

      Reply
  • 11 septembre 2017 at 18 h 54 min
    Permalink

    Ça change, c’est toujours sympa ! 🙂
    J’aime bien la dernière, avec le chemin, celle avec la grille invite à la découverte !

    Reply
    • 22 octobre 2017 at 21 h 38 min
      Permalink

      Merci Anne, il y a beaucoup de photos moins urbaines que je ne montre pas forcément, mais j’essaye de diversifier mon champ photographique de plus en plus 🙂

      Reply
  • 28 septembre 2017 at 17 h 50 min
    Permalink

    J’avais vu passer ton article début septembre, mais j’ai oublié de te laisser un message, alors que ces photos m’inspiraient une réflexion : ce n’est évidemment pas de la photo de rue, mais même ces images de campagne gardent ta « patte », avec ces contrastes forts, ces noirs qui « enrobent » les sujets, ou ces lignes de fuite sur certaines. J’aime particulièrement la grille ouverte, mais aussi la première, ce visage en contre jour minimaliste est très réussi.

    Reply
    • 22 octobre 2017 at 21 h 39 min
      Permalink

      Merci Esther, content que tu apprécies et que mon « style » reste identifiable 🙂 !

      Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *